Metro: Exodus accueille « The Two Colonels », son premier DLC


Cela fait déjà six mois que Metro Exodus est sorti et les joueurs de ce FPS par 4A Games vont enfin obtenir plus de contenu. Le premier DLC du jeu est d’ores et déjà disponible et porte le nom de The Two Colonels. Il nous offre la possibilité d’explorer une nouvelle destination, la ville fantôme de Novosibirsk, ou plus exactement ce qu’il en reste. L’extension The Two Colonels suit l’histoire du colonel Khlebnikov alors qu’il se rend à la rencontre de son fils, Kyrill. Mais vous ne vivrez pas son histoire à la première personne. Vous incarnez le colonel Miller et retracez les pas de Khlebnikov un an plus tard. Découvrir ce qui s’est passé dans les tunnels sous Novossibirsk et comment il a mis fin à ses jours demandera beaucoup de courage car cet endroit est fortement radioactif, infesté de mutants et pavé de toutes sortes de dangers. Vous y découvrirez des environnements confinés et une progression linéaire qui vous rappellera les précédents épisodes de la série Metro, mais l’histoire vous occupera un bon moment et vous pourrez utiliser un lance-flammes pour brûler vos ennemis à votre guise. The Two Colonels – Le nouveau lance-flammes Les événements se déroulants dans cette extension ont lieu avant l’arrivée de l’Aurora et de son équipage sur les lieux. Vous pourrez ainsi savoir ce qui s’est passé après le largage des bombes, et qui a finalement conduit les survivants au désespoir et à la folie. Le DLC The Two Colonels de Metro Exodus est disponible sur PC, Xbox et PlayStation 4. Vous pouvez l’acheter seul, mais il est également compris dans le Season Pass de Metro. Il a également été annoncé qu’un deuxième DLC portant le nom de Sam’s Story arriverait début 2020. Il suivra le parcours périlleux d’un ancien marine américain, Sam, qui tente de retourner dans son pays natal.

The post Metro: Exodus accueille « The Two Colonels », son premier DLC appeared first on DLCompare.fr –.

(Source: Metro: Exodus accueille « The Two Colonels », son premier DLC)
Logo


About thal

Laisser un commentaire